Recherche

La recherche constitue un levier important dans le processus du développement d’un pays. Haïti a besoin de recherche de qualité fondée sur la praxis et la réflexivité qui soit capable de décrire, d’expliquer, de prédire et de contrôler les phénomènes sociaux, culturels, politiques et économiques. C’est la volonté de répondre à ce besoin qui anime la recherche au Centre haïtien de recherche en sciences sociales. Notre mission est de produire et d’encourager la production de la recherche scientifique de qualité. Les groupes de recherche sont des entités engagées à l’accomplissement de cette mission.

Les groupes de recherche sont constitués de chercheurs capables de mener à bien la recherche sur des thématiques variées. Les thématiques sont créées ou construites en fonction de plusieurs paramètres dont les principaux sont : la disponibilité des chercheurs dans le domaine, la demande de recherche, l’état de la recherche, le niveau de financement et les possibilités d’études approfondies dans le cadre de l’avenir du Centre. Ces groupes de recherche ont pour objectifs spécifiques de :

    • Dynamiser la recherche sur des thématiques porteuses au sein de la société haïtienne ;
    • Faciliter l’initiation à la recherche des apprentis chercheurs en vue de construire une communauté de chercheurs capables de mener des recherches dans l’avenir ;
    • Produire des connaissances consolidées pour intervenir auprès des communautés ;
    • Appliquer des bases théoriques existantes sur la réalité sociale, politique et économique en Haïti et les petites communautés en Haïti ;
    • Publier des œuvres scientifiques valables et répondant aux normes de la démarche scientifique.

Constitution des groupes de recherche

Le groupe de recherche

Le groupe de recherche est une entité qui réalise de la recherche au sein du CHARESSO. La recherche est conduite en étroite relation avec la formation, la publication, l’intervention sociale, la vulgarisation et la documentation scientifique. Le groupe est constitué de chercheurs membres du Centre et est dirigé par une ou deux personnes responsables. Une personne peut être membre du groupe de recherche à titre de chercheur, assistant de recherche ou de stagiaire de recherche.

La ou le responsable

La ou le responsable du groupe de recherche :

  • est membre du CHARESSO ;
  • parle le créole haïtien et le français ;
  • détient au moins un diplôme de second cycle (master II, maîtrise ou équivalent) dans une discipline ou un domaine des sciences humaines et sociales ;
  • a l’habitude de coordonner des travaux de recherche (mémoire de licence, mémoire de maîtrise, thèse de doctorat, travaux de recherche en milieu universitaire, ou indépendant) ;
  • préférablement, enseigne à l’université et consent à poursuivre des recherches en sciences humaines et sociales ;
  • dispose de temps à consacrer à la recherche sur la thématique durant la période d’existence du groupe de recherche ;
  • est capable de produire des documents et de faire des analyses et des interprétations des phénomènes étudiés avec objectivité et rigueur méthodologique (produire des articles scientifiques et de rapports de recherche) ;
  • préférablement, parle anglais et espagnol .

Personne assistant à la recherche

Cette personne est :

    • membre du CHARESSO ;
    • parle créole haïtien et français ;
    • est titulaire d’au moins une licence dans une discipline des sciences sociales (préférablement avoir un master ou équivalent)

Le stagiaire de recherche

Le stagiaire de recherche

    • membre du CHARESSO ;
    • parle créole haïtien et français ;
    • est en train de réaliser son mémoire de licence ou de master dans une discipline des sciences sociales ;
    • intègre un groupe de recherche travaillant sur son thème ;
    • doit obtenir son diplôme de licence au plus tard dans un an.

Processus de création des groupes de recherche

Le montage du groupe de recherche se fait en trois (3) étapes. D’abord, les personnes intéressées proposent au responsable de recherche de monter un groupe de recherche en soumettant les documents requis à cet effet. Ensuite, d’un commun accord avec le conseil de direction, le responsable de recherche valide la constitution du groupe. Et enfin, le groupe de recherche signe un protocole de fonctionnement avec le Centre.

Un groupe de recherche est monté à partir d’une demande de recherche proposée par un chercheur. Le document de recherche doit avoir les informations suivantes :

    • Nom du groupe
    • Description, spécificité, justification
    • Problématique d’ensemble
    • Les objectifs relatifs à la recherche, formation, publication, intervention, vulgarisation, documentation
    • Responsables du groupe (Prénom, nom, titre universitaire actuel)
    • Liste des membres (Prénom, nom, titre universitaire actuel)
    • Budget annuel (maximum 100 000 HTG pour la première année et 200 000 HTG pour la deuxième et la troisième année)
    • Résultats escomptés, analyses et interprétations des résultats
    • Calendrier de travail pour chaque année (considérez les axes : recherche, formation, publication, intervention, vulgarisation et documentation)
    • CV du responsable et des membres du groupe (utilisez le modèle)

Agenda et rapports

Le groupe de recherche après signature de contrat présente l’agenda (activités, échéance, personne responsable et ressources allouées). Un diagramme de GANTT est sollicité dans le cadre de ce processus. L’agenda doit être déposé à la coordination du Centre pour validation par le responsable de recherche et des activités scientifiques.

Les rapports du groupe de recherche peuvent être déposés à la huitaine, à la quinzaine, mensuellement et trimestriellement au responsable de recherche et des activités scientifiques. Un document de présentation des rapports mensuels (administratif, financier et scientifique) sera disponible pour consultation.

Appuis aux groupes de recherche

Les groupes de recherche bénéficient de l’appui permanent du Centre et de ses partenaires. Cet appui inclut entre autres des programmes d’actualisation des connaissances et des compétences, des supports technologiques, logistiques et institutionnels.

Suivant sa capacité financière et de la proposition budgétaire formulée, du projet de recherche et de l’effectif du groupe, le Centre leur octroie un montant allant de 50 000 gourdes à 200 000 gourdes. Le Centre encourage le groupe à chercher des financements externes.

Scroll to Top