Intervention

Au CHARESSO, la réflexivité et les pratiques s’articulent. La réflexivité repose sur la capacité du Centre à réfléchir de manière systématique sur des problèmes de recherche, sociaux, culturels, économiques et politiques en Haïti. Par sa phase pratique, le Centre intervient sur lesdits problèmes pour transformer et changer le rapport dominant existant comme régime. Le Centre entre dans une approche praxéologique, c’est-à-dire qu’il lie les portées pratique et théorique. Le Centre ne fait pas de distinction entre la pratique et la théorie. Au sein du Centre, la théorie est comprise comme une imbrication dans une pratique et vice-versa. L’intervention du Centre est une intervention globale regroupant le social, le politique, l’économique et le culturel. Nous l’appelons sociale en prétendant que le social englobe tout au sein de la société. L’intervention sociale d’intérêt collectif est comprise comme suit :

« touche la population, sur un territoire déterminé ; elle se donne pour objectif la prise en compte d’intérêts collectifs, entendus comme des facteurs susceptibles de faciliter la communication sociale des divers groupes et, par-là, d’aider à la maîtrise de la vie quotidienne, dans ses diverses dimensions. Elle […] correspond à une pratique appelée par l’approche institutionnelle et collective de l’action sociale. […] Loin d’ignorer la nécessité de l’aide individuelle, l’intervention sociale d’intérêt collectif admet que celle-ci ne suffit pas à améliorer les conditions sociales propices à chaque histoire individuelle ; elle s’attachera donc principalement à favoriser des dynamiques sociales riches, où les citoyens trouveront un environnement culturel favorable [1]»

Par son intervention, le Centre veut conduire un rapport étroit entre la société, les acteurs et l’État dans une perspective institutionnelle et collective. L’intervention vise à :

    • Contribuer à mettre en place un nouveau paradigme d’intervention sociale et collective ;
    • Intervenir auprès des individus, des groupes et des communautés vulnérables pour une meilleure transformation de leurs conditions de vie ;
    • Produire de meilleures connaissances inspirantes de la réalité sociale, politique, culturelle et économique des communautés et des collectivités ;
    • Former par une approche par compétences et populaire des groupes de la société civile ;
    • Produire des approches et modèles d’intervention efficaces et efficients pour une meilleure coopération sociale.

 

Les domaines d’intervention du CHARESSO

Les domaines d’intervention du Centre :

    • Recherche (pour la production des connaissances et adaptation des modèles de connaissances en Haïti, formation des groupes de recherche) ;
    • Formation (formation des cadres, séminaires de recherche, formation continue, diplôme technique supérieur) ;
    • Consultation en sciences sociales et humaines (réalisation d’enquêtes, d’études et de conseils)
    • Accompagnement des individus, des groupes, des organisations sociales et paysannes ainsi que des collectivités territoriales ;
    • Diffusion et innovation des techniques, des technologies et des connaissances ;
    • Publication des revues spécialisées pour actualiser la connaissance et la recherche ;
    • Création d’une maison d’édition et des conseils en matière d’édition.

Philosophie de l’intervention du Centre
Le Centre base ses interventions en tenant compte de la complexité du phénomène étudié. Sa base d’intervention institutionnelle et collective prend en compte la spécificité culturelle et les variations linguistiques ainsi que la question de genre de la société en question.
Les interventions du Centre sont idéologiquement situées et ne se laissent pas guider par des partis pris politiques.

[1] https://dubasque.org/2014/10/02/comment-definir-lintervention-sociale-dinteret-collectif-isic/

Scroll to Top